L'Adolescence

 


« La flamme de vie de l’adolescent, en eux, en nous »

Nous vous proposons de nous retrouver une dernière fois, 
pour une journée sur le thème de l’ADOLESCENT.
Souffler sur le FEU SACRE de l’adolescent en nous, 
ce n’est rien d’autre que d’attiser la flamme qui anime notre élan amoureux,
de vie, d’inspiration et de santé.
Prendre soin de ce qui nous relie, de ceux qui nous entoure.
En ce moment particulier de passage d’années,  nourris par l’élan à renouveler notre créativité
et la ferveur de notre énergie vitale à vivre et à s’éveiller,
s’élever afin de goûter mieux encore ce que nous sommes amenés à être.
Se libérer de ce qui entrave, choisir de s’alléger et avancer.

Riches de ce que nous avons déjà échangé
en janvier 2013 pendant l’atelier sur l’adolescence,
en 2013 et 2014 sur Radio Passion Fm
( dans les émissions « Femmes Passionnément » et « Un Autre Monde »)
et aussi en cette fin d’année à Vivacité:

Le 12 décembre, j’ai eu le plaisir de participer à l’émission radio de Sylvie Honoré
 » La Vie du Bon Côté » sur Vivacité sur ce thème.
Voici le lien du podcast toujours disponible à la RTBF:

 http://www.rtbf.be/radio/podcast/player?id=1978048&channel=vivacite

Quelle dualité merveilleuse: l’effervescence de l’adolescent et la sagesse de
l’être mature sont plus que jamais présents en nous dans ce moment de nouvel envol.
Canaliser le feu de ce mouvement intérieur en nous…et en eux, lorsque l’on siège dans le passage entre deux mondes,deux périodes, de l’enfance à l’état adulte, de l’insouciance (inconscience) à la responsabilité (conscience); il n’y a pas d’âge!
Vous-même vous ressentirez l’élan de l’adolescent qui s’éveille et veut changer le monde. Et le monde c’est, d’abord et avant tout, votre monde intérieur.
Vous aurez envie de le réorganiser, de le transformer, de l’alléger, qu’il soit de paix et
d’effervescence.
Et comme l’adolescent, par moment, vous serez épuisé sans avoir commencé le changement et l’édification de votre nouveau monde intérieur.
Vous ressentirez parallèlement des insécurités à ce double mouvement d’ouverture et de contraction: vous chercherez vos assises, vos attaches, vous chercherez à vous conforter, de justifier en vous fatigue et épuisement …
La chaleur, le bien-être du sage , de celui qui sait, qui sent, qu’il n’a qu’à se poser sur les assises de son cœur, le sage en vous, la voix de la lumière, de l’âme, se fera entendre par une sensation de bien-être et la voix de l’esprit de la conscience vous proposera tout simplement de ne pas réagir.
Créer de la paix malgré des moments de fatigue et de doute, et dans toute cette ambiguïté, faites en sorte que le doute vous éloigne de l’orgueil.
Ainsi de vos mémoires qui émergent, de vos ombres et de vos peurs
qui vous secouent, sachez que la force de vie et la conviction de Qui vous
êtes feront en sorte que vous trouverez le chemin, et vous aurez plus de joie
que si vous vous laissez absorber par vos peurs.
Cette dualité vous met face à vous- même…
Que verrez-vous dans ce face à face avec vous-même? Un être meurtri et apeuré, ou un être qui est amour et cherche l’amour?
Voyez au-delà des apparences!

Soyez amoureux! »

informations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.