Jusqu’au bout du monde (suite)

C’est pleine d’élan et de courage que je tapote
à deux doigts pour vous retrouver.
Confinés, oui mais reliés… Merci à ces 762…
ouvertures d’écrans, d’yeux et de coeurs
qui ont daigné se poser à un moment donné sur les toiles

faseyant au vent de mes dérives.
40 ont « clické », 20 (…) ont « liké »!
C’est pas la révolution, c’est pour bien commencer.
Bientôt suivront Motivation et Inspiration!
Vos mots, vos images soufflent sur les voiles de l’inspiration.
Et de façon toute aléatoire, j’ai choisi de répondre à Yvette…
je lui ai envoyé et… ne pouvais m’arrêter!

Chère Yvette, tu liras ci-dessous la suite de mon message.
A nous!

Bonjour Céline,
Pas trop difficile d’avoir quitté le paradis qui, malgré le raccourci, fut fructueux.
Courage, bon retour au pays. Amicalement. Yvette

Merci de tes mots chère Yvette.
Bien sûr sans les palmiers, les peaux d’ébène et le sable doré… il manque d’éclat, de chaleur et de strass.
Le printemps ici éclot doucement: de la lumière et un peu de froidure 🙏 (Faites que ce soit un renouveau!).

Et on hurle nos petites misères pendant que:

Là: les rues sont sauvages de l’injuste rudesse des différences – indifférence et de l’oubli. Il n’y a pas de travail (les touristes sont rapatriés après avoir déposé leur virulente incompréhension d’eux), donc plus d’argent pour les familles… et cette fin de semaine, l’alimentation ne sera plus ou peu accessible sous prétexte de l’isolement, on ne sait pour combien de temps. Les élections sont reportées car vice de procédure et tous rêvent d’être libres de dictature.

Ici: Une dame en première hurle qu’il fait glacial dans ce boeing (Les 2 plus gros d’Air Belgium à disposition pour Paris!), même pas de couverture (elle a gardé son manteau et son écharpe tout le vol)… et nous on va à Bruxelles! (un bus est prévu pour le même prix.)  pfff!
– le commandant à peine arrivé dans le cockpit: « quelques instants seront nécessaires pour que la température s’élève à un degré confortable… soyez courtois envers le personnel de bord qui portera un masque et des gants tout le long du vol sans manquer de vous servir avec le sourire… Il vous sera présenté un repas chaud normal pour tous et un petit déjeuner 1h30 avant l’atterrissage…  Au revoir en espérant que vous avez fait bon voyage. Prenez bien soin des directives à suivre pour le bien de tous et de vous et de vos proches. Nous vous souhaitons un bon retour chez vous et une bonne santé! 
Nous sommes partis en retard (dans l’attente de documents fait à la volée pour notre confort) et arrivés à l’heure comme une fleur (!?)
Et oui, madame, il y aura toujours des avions prêts à décoller, de l’essence pour les réservoirs mais rien n’assure qu’une équipe de vol sera disposée à faire le trajet! Ici un équipage très jeune et probablement volontaire. Nous n’avons pas eu de taxes pour les suppléments de bagages, les valises ne viennent pas au claquement de doigts (pas moins vite que d’habitude pourtant), on est prêts à tuer à chaque regard suspectant les porteurs de virus potentiels (tous sauf nous!), même qu’on ne regarde même plus…
Les policiers aux frontières sont apaisants et souriants « bonne route, soyez prudents ».
Me voilà dans une voiture amicale, spécialement venue pour moi où on rit à ventres tendus des mimes de ces improbables aventures. 
Un des vols les plus agréables: un seul siège pour mon couloir et toute la place pour étirer tous mes orteils, bien allongée à plat, siège massant et tablette de ministre sans parler des moult pages de films à choisir… Trop fatigant.
Alors que d’autres n’ont pas encore la certitude d’être rapatriés. 
Merde nos vacances! Grrr (qui nous seront remboursées).

C’est TERRIBLE ce qui nous arrive! 

Me voilà à faire quelques courses au compte goutte (on entre un par un, on attend dans le froid) mais le Delhaize du coin a tous mes caprices de ecobiobobo du BW et le Déli (cieux) traiteur, mes dim sum préférés: j’en prends 3 boites de 8!

Ce jour en bref:
Une journée paisible à ranger mes valises en bourrant le un peu de trop de choix dans mes armoires. 
Un temps infiniment délectable à peaufiner : 
– le matin: crêpe au beurre de cacahuètes crunchy et thé bleu avec une once de miel – tout bio!

– le midi: des brocolis vapeur sauce au butternut et sauge colorée du jardin, 3 couleurs de riz (on est artiste!) et comme dessert du chocolat fin au cacao de République Dominicaine (qu’ils n’ont jamais goûté)
– le soir: encore des brocolis (pfff) avec des rondelles de carotte oranges bordées de violet, blanches, jaunes et oranges classiques MAIS bio! Et avec l’infusion verveine, orange, menthe, une petite tasse de pop-corn légèrement salés devant le feu avec les chats NOIRS que je bécote, que je caresse, que je touche à n’en plus pouvoir sans crainte du Corona et qui ont bien mérité un tout petit sproutch de leur chantilly favorite faiblement sucrée.

Et j’ai reçu par ondes:
Ici: misère, misère et ballots de paille qui roulent dans les rues désertes comme dans les westerns – photos de masques qui ne manquent pas d’inspiration – et vos quelques gentils messages (Merci, merci!).
Là: messages (que je ne compte plus après 15) de « Comment vas-tu? Es-tu chez toi? »… et « que fais-tu pendant ta quarantaine? »…
Photo irrésistible de Sanjaï au bord de la piscine (de l’hôtel qui a fermé) – (vous ne pourrez l’ouvrir!!! Je m’y applique!). 

Humour pendant la crise + plein d’autres touches de musique et de rire.

https://www.instagram.com/p/B99SbQuAQER/?igshid=3dq5c6d01mdy

Mais mon coeur est en joie de ce confinement qui invite au rdv avec soi que je désirais ardemment ici ou là-bas. 

(à Joëlle 😉) 

Que le voile se lève sur la priorité de la vie.
J’y retourne dès que les frontières s’évaporent dans la chaleur humaine.
En attendant, je récupère mon territoire, mon antre, mon autre, l’espace de mon être et j’apprivoise les masques que seul reste l’essentiel.

Je t’envoie le meilleur de coeur à coeur,
Céline

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.