Jusqu’au bout du monde

Témoignage de Julie, jeune femme de 21 ans…

Il m’a fallu plusieurs jours pour pouvoir t’écrire mes ressentis du premier week-end sur le couple. Ces quelques jours qui me sont nécessaires pour intégrer ce que je n’ai pas intégré immédiatement, mais qui sont d’une importance toute aussi grande.

Car, encore maintenant, je lis beaucoup de choses avec tes dires qui m’ont d’ailleurs beaucoup touché, appris.
Et tes dires me suivront dans ma vie de tous les jours.
Ce week-end m’a non seulement permis de me libérer, de m’évader, de me recentrer, mais il m’a aussi ré-appris à être à l’écoute de moi-même.
À l’écoute de ce que je ressens au fond de moi. Je m’accepte comme je suis, femme libre et Sensible.
Je me suis aussi découverte plus Forte, prête à avancer et à renoncer à subir.
J’ai compris que je refoulais énormément de sentiments; en fait, je me refoulais moi-même.
Dans cette société, on nous apprend à être quelqu’un d’autre, à ignorer nos propres valeurs, qui sont pourtant primordiales.
Je (re)connais mieux ce que je veux et ce que je ne veux pas.
Je m’écoute moi-même, un peu plus tous les jours, depuis. Et waw, ce que ça fait du bien… Même le simple fait de le reconnaître, de se permettre de se laisser aller/être/vivre.
Je veux laisser place à ma féminité que je mettais à l’écart ces derniers temps.
Je suis libre d’Être, même dans une société qui va à l’encontre d’une telle liberté.
J’ai appris que le bonheur d’être soi, tel que nous sommes, est bien au-delà de toute forme de compromis, d’égo.
Ce n’est pas égoïste que d’être soi-même.
Ce n’est pas narcissique que d’avouer ses propres valeurs.
La communication, le partage, demandent de l’énergie et de la créativité, et je perdais courage ou envie, dû à ces nombreux compromis.
Je ne souhaite plus vivre dans l’ombre de moi-même.
Je souhaite être Moi et ne pas (plus) devoir faire de compromis pour que l’Autre puisse l’accepter. 

Je ne te remercierai sans doute jamais assez pour la Grandeur de tes dires, de ton partage de tes Savoirs.

Tu nous rends savants et nous ne sommes plus dans l’inconscience sociétale.

Étudiante, maintenant kinésithérapeute en milieu hospitalier

*


WE Couple 1&2 : Merci !     // Vérité hypnotique

J’avoue que dans les tous premiers moments, je m’étais laissé porter, durant ces heures sympathiques, nous tous enveloppés par Céline. Puis mes résistances avaient surgi, m’avaient fait penser à des vues très schématiques, des concepts présentés comme tranchés à la serpe, toutefois agrémentées avec joie et vivacité des expériences de Vie de Céline :

* Les modes masculins à se concentrer sur la régulation de la Domination, à développer l’intelligence pour accéder au monde sensible.

* Les modes féminins à œuvrer pour leur autonomie, à déployer l’intelligence pour se libérer des craintes et des écarts émotionnels.

Après réflexion, ce sont bien ces éléments qui s’imprègnent durablement dans ma tête, dans mon cœur.

C’est aussi un secours puissant dans mes moments de vérités, en constatation, ou dans mes moments de doutes, de me rapprocher de ces 4 éléments simples qui nous ont été confiés pour définir les deux du Couple : libres, conscients, égaux et co-co-communiquants. Du mieux possible, même maladroitement, toujours dans le sens de communiquer pour encore se rapprocher.

Ainsi, à l’issue du premier week-end, à chaud, je m’étais senti léger, heureux d’avoir suivi cette formation, heureux d’avoir partagé ces moments, tout simplement. Puis les jours suivants, j’ai pu ressentir une vague puissante qui montait et me porte encore sur le sujet du Couple, la force d’une évidence profonde de ce qui nous a été offert par Céline.

J’ai pu, j’ai su échanger sur ce sujet avec mes proches et des connaissances, avec bonheur. Tout cela apparait d’une richesse et d’une vérité hypnotique. Je suis resté ébahi de voir mes interlocuteurs se poser, bouche bée, dans l’évidence de cette révélation pour eux, et pour moi cette simplicité à en parler.

Ici ces quelques mots font l’évidence, accordent chacun.

Dans le deuxième week-end, tout autant riche et fondant, j’ai bien compris que mon égo, les égos ne seraient jamais satisfaits, que mon Âme et les Âmes resteraient le siège de nos craintes, sauf de les discipliner ou mieux de les enrober et les rassurer. J’ai perçu que seuls mon Esprit et nos Esprits seraient l’issue lumineuse et pérenne du Couple. Est-ce parce que chacun cherche la Paix que seule la Crainte voudrait s’acharner à tout détruire ? Ne nous laissons pas faire ! Cherchons encore et encore, ensemble !

Ma gratitude s’adresse à chacun du groupe, pour avoir vibré puissamment d’une même onde, pour avoir partagé son expérience et son ressenti en sincérité, pour m’avoir aussi écouté et entendu lorsque mes paroles étaient là.

Merci tout particulièrement à Céline, pour nous avoir révélé cette synthèse formidable et cet « esprit » (au sens d’esprit de parfum) du Couple, l’essence sublime le nectar pur, les gouttes purifiées de la cornue.

Merci, encore de m’avoir remis sur mon chemin de la reconnexion et du rapprochement par l’Amour et la co-co-Communication.

Philippe, ingénieur admiratif et amoureux

Témoignage d’un participant 

*
Le confinement en couple en mode « Love actually »

https://youtu.be/g49YtEIOtqA

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.