Jusqu’au bout du monde

« Vous avez dit Télétravail… »

https://youtu.be/8CIzmtBlnfc

https://www.facebook.com/eric.debrabandere.35/videos/10158234912853624/
 

Humeur du jour:

Ça nous fait rire!

Mais aussi souligne :
* l’
importance de l’environnement (Feng Shui, Art de l’habitat),
l’impact de l’ambiance qui ne convient pas, d’un lieu inadéquat
(
et ce qu’on peut apprendre à transformer en soi et autour de soi).

* les dispersions: on ne manque pas d’occasions et d’idées, que dis-je, de prétextes…

* la non-clarté de notre engagement (les faux-semblants, les masques…).

Le télétravail, ou toute autre forme de 
travail ; comme le simple fait 
d’accomplir une journée, apaisé et heureux d’être fidèle à ses valeurs, 
à ses désirs du jour, dans ses défis du quotidien, se respecter, nourrir l’estime de soi…
Quelle que soit la forme, c’est un dépassement, un travail sur soi. 
Garder une régularité, un rythme, un équilibre d’un jour à l’autre, dans la longueur, 
dépend de la clarté de nos aspirations et de notre engagement, afin d’évoluer, 
de découvrir et révéler ce que l’on est véritablement. 
Il arrive que nous soyons le premier à ternir notre valeur
– des petites trahisons de-ci de-là – et de l’abus même. Dans cet imbroglio, 
on en vient à se prouver que cette demi-mesure est notre dimension. 
On attire alors des situations (loi d’attraction) qui nous le confirment, 
des défis qui nous prouvent notre moindre valeur.
Alors qu’en fait, 
tout est opportunité de dépassement de soi,
dans les moindres petits actes 
qui soufflent la procrastination et le renoncement. 
Ceci libère notre élan créateur, le vivant.
C’est par là que l’on précise nos réels désirs, 

ce que sont réellement nos valeurs, libre des limitations (illusions 🙄
et des conditionnements. En cassant cette chrysalide, un battement d’aile à la fois 
qui nous fait découvrir notre vraie réalité, nos dons, nos talents
(nos points faibles aussi, capital!), 
et le moyen, 
l’inspiration de les manifester dans la matière du quotidien, 

dans notre vie, quelle qu’elle soit. Et n’est-ce pas là le jeu de la vie? 
Et comme le disait si bien Pierre (cf. message du 29 mars 😉), 
de ne pas faire cela de manière égocentrique, 
parce que si on ne le met pas en relation avec les autres, on est toujours coupé,
on perd la connexion à l’essentiel, 
dans une impossibilité à évoluer, 
et où on ne peut réellement créer.  

Les réalisations ne sont que perte d’énergie colossale, 
qui se traduit dans notre réalité qui n’est pas du tout efficiente. 
La communication en nous (méditation taoïste, chamanique ou autre)
et entre nous est 
importante. 

p.s. ce soir je m’étais promis de vous écrire avant de dormir. Voilà qui est fait. 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.